Comment faire du sport après une césarienne ?

Après un accouchement, la reprise du sport peut être parfois un peu rude. Et reprendre le sport après une césarienne peut s’avérer encore plus délicat. Car oui, donner la vie est la plus belle chose au monde, mais il faut ensuite penser à retrouver une ceinture abdominale tonique pour éviter les complications post-natales. Voici quelques petits conseils pour reprendre le sport post-partum en toute détente !

La respiration thoracique est un exercice pour reprendre le sport après une césarienne.

Recommencer le sport après une césarienne

Une césarienne est une opération relativement lourde, qui place la reprise du sport au second plan lorsqu’on vient d’accoucher. Laisser alors le corps reprendre son souffle est probablement le meilleur cadeau que l’on puisse lui faire. Avant de reprendre le sport post-accouchement, il faut apprendre à renouer avec son corps. Car en effet, il comporte à présent une cicatrice, et il est globalement plus fragile qu’auparavant. Mais faire du sport avec césarienne n’est pas impossible, heureusement ! Au début, il est normal de ressentir des douleurs légères. Qu’il s’agisse de douleurs musculaires ou encore digestives, l’important est de s’écouter, et de reprendre le sport post-accouchement lorsque son état de santé est optimal. Cela peut prendre du temps, et il n’est pas rare que la reprise du sport soit possible seulement trois ou quatre mois après la césarienne. Patience !

reprise sport apres une césarienne

Les disciplines adaptées post-césarienne

Faire du sport après une césarienne implique de se ménager, et de trouver des activités qui s’adaptent au mieux à sa forme physique. Certaines disciplines sont donc plus recommandées que d’autres pour que cette reprise du sport soit la plus douce possible.

  • Une première étape est de procéder à une rééducation du périnée. Car après un accouchement, le plancher pelvien est mis à rude épreuve. Faire plusieurs séances de rééducation va permettre de le muscler à nouveau, et de prévenir les fuites urinaires, descentes d’organes, et autres désagréments.
  • Dans cette même optique, la méthode de Gasquet est une pratique respiratoire et posturale, qui va permettre de remuscler le périnée, et de re tonifier la ceinture abdominale. Un ventre plat, un périnée en pleine forme, que demander de plus après une césarienne ?
  • La marche à pied s’avère aussi être un sport simple, efficace, et pratique pour recommencer à bouger. Car oui, en plus d’être une méthode douce, la marche à pied permet de reprendre une activité physique avec son enfant, puisqu’elle ne nécessite rien d’autre que… ses pieds !

Dans l’absolu, après une césarienne, il faudra éviter tous les sports qui mettent à mal le périnée ou qui promettent trop d’efforts, comme la musculation, l’équitation, ou encore le running, et privilégier la douceur de la natation ou du Pilates post-partum, par exemple.

4 exercices à la maison pour faire du sport après une césarienne

Certains exercices peuvent s’avérer utiles pour reprendre contact avec son corps, et s’affiner progressivement :

  • Respiration thoracique : un premier exercice, probablement le plus doux de tous, consiste à reprendre corps avec sa sangle abdominale, et à remettre en mouvement cette dernière. S’allonger, les jambes pliées, et les pieds posés à plat. Poser les mains sur son ventre, et inspirer profondément en gonflant la cage thoracique (et non le ventre). Expirer lentement en rentrant le ventre, de sorte à sentir ses abdos s’activer à nouveau. Recommencer à inspirer et à expirer en rentrant le ventre un peu plus à chaque fois. C’est tout simple, mais fondamental ! 
  • Relevé de bassin : dans la même optique, s’allonger sur le dos, pieds au sol, jambes pliées, et lever les fessiers en expirant, et en les contractant. Une ligne (imaginaire évidemment !) doit se former entre le ventre et les cuisses. Recommencer une dizaine de fois pour ressentir les effets progressivement. 
  • Obliques touche cheville : toujours en position allongée sur le dos, les jambes pliées, et les pieds à plat, essayer de venir toucher la cheville à gauche, puis à droite, et ainsi de suite, pendant 10 reprises. L’idée est évidemment de ne pas se plier, mais juste de sentir les abdos travailler. 
  • Side kick : en position allongée sur le côté, lever une jambe en inspirant, puis la rabaisser en expirant. Recommencer une dizaine de fois, en alternant jambe droite et jambe gauche.