Comment bien effectuer sa rééducation du périnée après un accouchement ?

La rééducation du périnée post-accouchement est primordiale. Pourquoi ? Car le plancher pelvien (son deuxième petit nom) est l’ensemble des muscles qui soutiennent la plupart de tes organes. Alors mieux vaut les renforcer après l’accouchement ! Les cours de Pilates post-partum sont conseillés pour bien rééduquer son périnée. D’autres techniques peuvent également t’aider ! On t’en partage quelques-unes ici.

Muscler son périnée après l’accouchement : pourquoi ?

Après un accouchement, tu dois réapprendre à ton périnée à redevenir solide. Il faut alors le muscler grâce à des séances de sport post-natales, des cours de yoga adaptés, ou de petites astuces quotidiennes. Car oui, le périnée est le support de nombreux organes. Donc mieux vaut le tonifier et le renforcer, au risque d’avoir des complications comme des fuites urinaires ou pire, une descente d’organes… Cette zone, assez fragile, est mise à rude épreuve lors de la grossesse. En effet, elle soutient un enfant, voire deux, voire trois, voire plus, et oui ! Et, si tu as déjà été enceinte, tu as dû voir à quel point le périnée est sollicité. Les cours de Pilates post-natal sont un bon outil pour rééduquer le périnée. Et au quotidien, quelques petites astuces concrètes peuvent également s’avérer utiles, lorsqu’il s’agit de rééduquer et remuscler son périnée.

Rééducation du périnée : les techniques

Objectif ? Renforcer le tonus des muscles de ton vagin ! Et en prime ? Redonner vie à toutes tes sensations pendant les rapports sexuels. C’est toujours bon à prendre, non ? On conseille de rééduquer son périnée environ 6 à 8 semaines après l’accouchement. À noter que dix séances sont intégralement remboursées par la Sécurité Sociale, ce qui illustre l’importance de la rééducation du périnée. Avant de démarrer, il est indispensable d’effectuer un bilan périnéal avec une sage-femme ou un kinésithérapeute.

Voici des techniques pour muscler son périnée :

  • L’électrostimulation post-partum : c’est tout simplement la mise en place d’une sonde vaginale qui va stimuler les muscles. Idéal pour se muscler sans effort (ou presque) !
  • Sur le même principe, on retrouve le biofeedback qui se complète d’un signal sonore ou visuel lorsque les muscles se contractent ou se relâchent. Une belle manière de reprendre contact avec son corps !
  • La consultation chez un spécialiste en uro-gynécologie reste une bonne solution pour prendre conscience de ses muscles périnéaux.
  • La rééducation manuelle est celle que l’on préconise pour renouer avec son corps en douceur, et prendre conscience de ce dernier. Par exemple, tu as probablement déjà entendu parler du « stop pipi ». En réalité, cet exercice ne doit pas être fait aux toilettes, au risque de se retrouver avec une infection urinaire ! Toutefois, tu peux tout à fait effectuer cet exercice la vessie vide, en contractant les muscles du vagin et de l’anus.
  • Last but not least, les cours de pilates post-partum sont top pour renforcer son périnée sans s’en rendre compte, voire même avec plaisir !