Routine alimentaire saine : les astuces de notre coach Floriane

Floriane anime des cours en ligne de yoga vinyasa et méditation sur Shapin’ depuis janvier 2019. Elle est également diététicienne de formation. Adepte d’une routine alimentaire saine au quotidien, elle partage avec nous ses meilleures conseils et astuces pour avoir un régime alimentaire équilibré.

Salut Floriane ! Peux-tu nous rappeler les bases d’une routine alimentaire saine et équilibrée ? 

Tout d’abord, manger équilibré signifie manger de tout ! Il n’y a pas d’interdit. C’est la fréquence de consommation des aliments, et surtout les quantités, qui doivent être adaptées. La difficulté dans notre société est qu’on lit tout et son contraire. Or, la nutrition n’est pas une science figée, mais évolutive. Et elle doit s’adapter à chacun. Aujourd’hui, on essaie de donner des conseils qui s’appliquent à tout le monde. Mais chaque personne est unique ! Manger ce n’est pas uniquement un acte mécanique. En effet, l’acte de manger est rattaché à notre environnement, à nos représentations personnelles, aux habitudes alimentaires transmises par nos parents, et surtout à notre vie émotionnelle. Il est donc primordial de réfléchir à un mode alimentaire personnalisé. Et qui réponde à l’ensemble de nos besoins (physique, psychique et émotionnel). Manger équilibré doit quoi qu’il en soit rimer avec plaisir !

Que penser des super-aliments comme le curcuma, les baies de goji, l’açai… ?

Ces super-aliments sont intéressants car ils permettent de varier son alimentation. Mais à condition que celle-ci soit déjà équilibrée ! En effet, manger au fast-food ou des plats tout prêts et consommer des super-aliments à côté, ça n’a pas de sens selon moi ! Mieux vaut revoir son hygiène de vie globale, en commençant par introduire au quotidien des fruits et légumes frais locaux, et de saison. Par ailleurs, il faut aussi être conscient que certains de ces super-aliments sont importés. Ils ont donc un impact écologique non négligeable… Enfin, il faut aussi avoir en tête que, pour bénéficier de leurs vertus, il faut parfois consommer des quantités bien plus importantes de ces super-aliments que nos apports spontanés. Mon verdict : il faut consommer frais, local, (bio ça c’est un autre sujet), varier son alimentation, s’assurer de la provenance des super-aliments et, bien sûr, faire du sport !

Peux-tu nous partager ta routine alimentaire type ? 

  • Petit déjeuner : c’est variable selon mon humeur et surtout selon les saisons. En ce moment, je bois du thé vert et je consomme du pain avec de la purée de pistache, ou du fromage frais de chèvre saupoudré de spiruline. En évitant les sucres simples de bon matin, pas de coup de pompe dans la matinée !
  • Déjeuner : je consomme peu de viande car je suis flexivore. De ce fait, en semaine, mes repas se composent plutôt de repas végétariens comme le kitchari : une recette à base de riz, de haricots mungo et de légumes aux épices. J’aime bien avoir une assiette composée de légumes crus et cuits, de céréales associées à des légumineuses en remplacement de la protéine animale. Pour finir, je consomme un dessert végétal ou au lait de brebis ou de chèvre car je suis intolérante au lait de vache. Et souvent un fruit frais !
  • Goûter : je l’avoue, je goûte car je termine mes journées tard. Et puis aussi parce que je suis super gourmande ! J’aime bien le porridge de graines de chia et flocons de riz au lait de coco et aux fraises. Je bois généralement un thé roïboos (dépourvu de théine) à ce moment de la journée pour assurer une bonne hydratation.
  • Dîner : j’aime cuisiner des plats rapides comme une quiche à la courgette et au fromage de chèvre, avec une salade composée : salade verte, carotte, betterave… En dessert, je termine par du chocolat noir !

Sur Shapin’, vaut-il mieux manger avant ou après tes cours de yoga ?

La tradition yogique veut que l’on suive un cours de yoga tôt le matin, à jeun, afin de détoxifier le corps. A cet effet, l’eau chaude est préconisée pour activer le feu digestif et renforcer l’effet détox. D’un point de vue diététique, je dirais qu’il faut surtout éviter de manger dans l’heure et demie qui précède l’effort. Car sinon l’énergie nécessaire pour fournir l’effort va se concentrer sur le tube digestif afin d’assurer la digestion, et non vers la périphérie. On se sentira alors lourd et peu performant ! Lorsque l’effort est trop espacé d’un repas, il peut être judicieux de prévoir une collation. Dans ce cas, évitez les aliments trop gras et trop riches en fibres tels que les fruits oléagineux. Certes, ils ont de nombreuses vertus mais le gras et les fibres sont longs à digérer. Du coup, je vous conseille plutôt un fruit frais, associé à un laitage, et pourquoi pas des céréales. Idéalement, associez deux groupes d’aliments ensemble pour éviter une hypoglycémie post-prandiale. Je m’explique : consommer un fruit seul risque d’engendrer une hypoglycémie. Et donc vous risquez de vous sentir à plat durant votre pratique.

Merci pour ces précieux conseils Floriane ! A bientôt sur Shapin’ pour suivre tes cours en ligne de yoga vinyasa et méditation.
Pour retrouver toutes les recettes saines de Floriane, n’hésitez pas à aller visiter son blog.