Pourquoi pratiquer la gym hypopressive ?

Véritable sensation aux États-Unis, la gym hypopressive s’installe peu à peu en France. Cette forme de gym douce, que certains assimilent à du Pilates, possède bon nombre d’avantages pour stimuler notre capital bien-être et notre forme physique. Pourquoi ? Comment ? On vous dit tout !

Qu’est-ce que la gym hypopressive ?

De manière globale, la gym hypopressive est une technique respiratoire et posturale, qui permet de stimuler le plancher pelvien, mais aussi la sangle abdominale. Car oui, on nous dit dans l’oreillette que 80 à 100% des fibres de soutien sont mises à contribution grâce à cette pratique. Plutôt pas mal, non ? Créée au début des Années 80 par un kinésithérapeute belge, la gym hypopressive se place comme une rééducation, dont les bienfaits sur le corps ne sont plus à prouver.

Les bienfaits et résultats attendus de la gym hypopressive

Idéale après un accouchement, la gym hypopressive permet de regagner un ventre plat, grâce à des exercices d’abdos profonds, associés à une technique d’apnée respiratoire. Toujours sur cette même base, elle garantit un renforcement du périnée, et réduit les douleurs du dos, prévient les fuites urinaires, replace un organe transverse, et améliore la circulation veineuse. Bref, un allié de sport post-partum de taille ! Pratiquée régulièrement, les abdos hypopressifs sont vraiment la garantie de retrouver une forme physique optimale, associée à un corps en pleine santé. D’ailleurs, cette discipline permet une meilleure prise de conscience de ce dernier.

gym hypopressive abdos profonds

La méthode De Gasquet et ses bienfaits

La méthode créée par Bernardette de Gasquet, médecin et professeur de yoga, est également appelée Approche Posturo Respiratoire. Il s’agit tout simplement, avant ou après l’accouchement, d’appliquer les principes de la gym hypopressive, dans une perspective de reprise du sport modérée. Alors qu’on la préconise souvent aux femmes, cette méthode est totalement ouverte aux hommes. En effet, il s’agit de lier respiration et postures pour lutter contre la fatigue, soulager le dos, ou encore apprendre à gérer son souffle. Un peu comme du Pilates quoi ! Préparer son corps à l’accouchement, rééduquer son périnée, renforcer sa ceinture abdominale, autant de bienfaits que la méthode Gasquet nous promet.

Gym hypopressive : et concrètement ?

Après l’accouchement, dans une démarche de rééducation du périnée, il est impératif d’avoir l’aval de son médecin pour reprendre une activité physique. Ensuite, on préconise de démarrer des séances chez un kiné, à raison de quatre ou cinq séances de quinze minutes chacune. Passée cette phase d’approche et de formation, on peut facilement reproduire les exercices chez soi, à la maison. Dans un premier temps, faire une séance de gym hypopressive d’un quart d’heure, un jour sur deux, pendant six mois, est une bonne base pour reprendre conscience de son corps et voir des résultats. Dans l’absolu, aucun matériel n’est nécessaire, hormis un tapis pour pratiquer certains exercices allongés.

4 exercices d’abdos hypopressifs spécial ventre plat

Pour avoir un ventre plat, la gym hypopressive s’impose comme un allié de taille. Encore faut-il savoir comment obtenir ces résultats. Il faut souligner que cette méthode consiste à faire remonter le diaphragme le plus haut possible, de sorte à “aspirer” les organes vers le haut et contracter la sangle abdominale. La gym hypopressive ne permet donc pas d’avoir des abdos « tablettes de chocolat », mais bien d’avoir un ventre plat. 

  • Stomach vaccum : debout, les bras tendus, prendre une fausse inspiration. Un moyen facile de le faire est de se boucher le nez et d’inspirer (sans prendre d’air donc). Les côtes s’écartent et le ventre se creuse. On appelle ça l’ouverture costale. Rester en apnée pendant 20 à 25 secondes. Expirer et renouveler l’exercice plusieurs fois.
  • À genoux, courber légèrement le dos et expirer longuement. Puis, contracter les abdominaux, le tout sans respirer le plus longtemps possible. Relâcher et répéter cet exercice pendant une dizaine de minutes.
  • En position allongée, les jambes pliées, les pieds à plat, inspirer profondément. Puis, expirer très lentement, en laissant uniquement un léger filet d’air passer. Plus l’expiration sera longue, plus le diaphragme sera en train d’être mis à contribution, donc de se muscler. 
  • Pour aller plus loin : reproduire ces postures respiratoires en position de gainage en planche, en se tenant sur les coudes. Plus ardu, mais redoutable pour avoir un ventre plat ! 

La gymnastique hypopressive est donc ce type de gym douce qui allie respiration et posture, et qui garantit un ventre plat en quelques semaines. Encore faut-il être régulier !